Un jeu de titre spécial en hommage à Annie Girardot, décédée lundi dernier et enterrée aujourd’hui : il s’agit de retrouver les titres de 10 des nombreux films dans lesquels elle a tourné, ainsi que le titre de l’une des pièces de théâtre dans lesquelles elle a joué. C’est parti !

 

Ça va mal, dans la maison d’à côté ! C’est Mme Marguerite, la pianiste du n°6, qui a semé la zizanie entre Rocco et ses frères, clamant à la volée qu’on a volé la cuisse de Jupiter ; du coup chacun soupçonne l’autre d’avoir commis ce forfait. La situation est d’autant plus tendue que personne chez eux ne peut trancher la question. Il y aurait bien leur père, mais il y a des jours et des lunes qu’il a disparu… Il y aurait bien leur mère, mais les misérables petits n’osent pas lui en parler. C’est pourtant une femme très bien : Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… Elle cause ! Tenez, l’autre jour, je l’ai croisée, comme ça, dans la rue, et on a discuté pendant une heure entière de choses et d’autres, comme ça, sans bouger : de cuisine (elle se demandait –et me demandait par la même occasion- si pour le repas du midi elle allait préparer un savoureux bœuf, ou un tendre poulet, ou un porc délicat), puis de philosophie et de mort (elle s’interrogeait –et m’interrogeait aussi- sur la place des sentiments dans la mort : mourir de haïr, mourir d’aimer, mourir de s’ennuyer…)… Quoique, à bien y penser, cela fait un moment que je n’ai pas taillé une bavette avec elle… Elle semble plus furtive, plus expéditive, et avec toutes ses fioles bizarres, son couteau à la botte et son flingot à la ceinture… Peut-être que finalement, après tout, les racontars qui courent sur elle ces derniers jours sont vrais… Peut-être bien que maintenant, elle cause plus, elle flingue… une façon comme une autre de résoudre les problèmes…