Nicolas,

Le résultat est tombé : tu n’as pas été réélu. Tu dois être légèrement dégoûté, mais vois plutôt le bon côté des choses :

Finies, toutes ces interminables réunions de G8, G20 et j’en passe ! Tu pourras désormais passer des nuits pénard, à roupiller… Enfin, roupiller… Tant que Giulia ne fait pas encore ses dents, parce que là, ouïlle (je ne sais pas quand tu as fait une dernière dent ; moi ça m’est arrivé récemment, et je peux te dire que ça fait très mal, et on comprend pourquoi les bébés pleurent quand elles percent).

Finis, les incessants sarcasmes, déblatérations et autres montées en épingle sur tes moindres faits et gestes et tes paroles les plus anodines ! Tu pourras désormais faire et dire ce que tu veux sans que la presse ne relaie systématiquement tout ! Finies aussi, les petites phrases et remarques mesquines de certains journalistes.

Finies, tes vacances raccourcies à cause d’événements critiques qui t’obligent à revenir à Paris au plus vite pour une cellule de crise ! Finis, tes repos gâchés à cause de la politique ! Tu vas maintenant pouvoir profiter de moments agréables avec ta famille, et suivre en direct les premiers pas de ta fille (chose que tu n’aurais peut-être pas pu faire, pris par un sommet pour tenter de sauver l’Euro ou l’épargne des Français, entre autre).

Fini de voir toutes tes réformes systématiquement incomprises par des gens qui ne cherchent de toute façon pas à comprendre !

Bref : tu n’auras plus à t’emmerder pour une bande d’ingrats qui ne comprennent rien à rien !

Amitiés,

ETK.