11 novembre 2011

Dictionnaire Loufoque de l’Etrangeté Bizarroïde (partie 4).

 Voici la fin du Dictionnaire loufoque de l’étrangeté bizarroïde signé Szlávik et moi (quatrième partie : S-Z).   sabot : il s’agit d’abord d’une expression, employée par Sébastien van den Lynden, un comte flandrin, qui ne savait que très peu parler français. Un jour qu’il flânait dans une rue artisanale, il désigna des chaussures en bois et déclara : « ça, beau ! ». L’expression fut reprise par la suite pour désigner les chaussures en bois en question, puis écrite en un seul mot... [Lire la suite]

15 septembre 2011

Dictionnaire Loufoque de l’Etrangeté Bizarroïde (partie 3)

Voici la suite du Dictionnaire loufoque de l’étrangeté bizarroïde signé Szlávik et moi (troisième partie : M-R).   merdier : la Mer d’Yé, au large de la Chine, est une petite mer particulièrement profonde où cohabitent des espèces qu’on ne voit ensemble nulle part sur le reste du globe. L’expression originelle « c’est une Mer d’Yé » désigne par extension un lieu assez petit où se côtoient des choses hétéroclites, éclectiques. Le glissement de « une Mer d’Yé » à « un merdier » est dû à une... [Lire la suite]
01 juin 2011

Dictionnaire Loufoque de l’Etrangeté Bizarroïde (partie2)

Voici la suite du Dictionnaire loufoque de l’étrangeté bizarroïde signé Szlávik et moi (deuxième partie : G-L).   génie : nom commun qui vient de Génie, diminutif d’Eugénie. Eugénie Pascali-Zabel était une femme étrange, complexe, mystérieuse, dotée de grandes capacités et d’un grain de folie certain lui permettant de voir les choses autrement et de créer, d’imaginer, d’inventer. Plus tard, on a désigné sous le nom de « Génie », puis de « génie » toute personne agissant comme elle.   ... [Lire la suite]
18 mars 2011

Dictionnaire Loufoque de l’Étrangeté Bizarroïde (partie 1)

Chose promise chose due ! Voici, élaboré par Szlávik et moi, le Dictionnaire Loufoque de l’Étrangeté bizarroïde (première partie : A-F)   ahurissant :à l’origine, en deux mots : à Hurissan. Hurissan est un village du sud-ouest de la France, aux habitants si originaux et aux maisons si biscornues que les étrangers au village qui y sont passés sont tous repartis avec des yeux ronds et la bouche ouverte de surprise. Quand on leur demandait « tu étais où pour revenir ainsi ? » Ils répondaient... [Lire la suite]